Bienvenue chez ThorLight. Nous sommes une start-up composée de cinq membres, tous étudiants.

Nous mettrons un point d’honneur à fournir un travail de haute qualité et fiable. Pour nous, un travail bien fait est un travail fait avec passion. Et la passion est notre plus grande motivation car chacun de nous est intéressé par l’électronique, la physique et les sciences. Les découvertes contemporaines ouvrent des portes vers un champ des possibles très larges, donnant ainsi une véritable image à notre vision d’un monde meilleur : des prothèses bioniques accessibles à tous, des moteurs à énergie verte zéro émission, des lunettes à réalité augmentéé, etc…

ThorLight c’est le regroupement de quelques rêveurs qui œuvrent pour un nouveau monde. Nous voulons aider les autres, nous voulons créer de fantastiques bidules qui serviront au plus grand nombre.

Notre équipe

Comme dit précédemment, notre équipe est composée de cinq membres. Le CEO (ou PDG en français) est Samuel Céleste, étudiant en deuxième année d’électronique. Vient ensuite Gautier Dalleau, étudiant en deuxième année bilicence Maths-Info à l’Université Paul Sabatier Toulouse III, qui gère la partie informatique et conception des projets, Hugo Fabre, lui aussi étudiant en électronique avec Samuel, Antoine Fabre également étudiant dans ce domaine et enfin Manon Gruart qui s’occupe de la partie graphique et de la communication.

Pour plus d’informations, consultez la page de L’équipe.

Nos projets

  • Nous avons pour projet de créer une prothèse de main low-cost, fonctionnelle et imprimé en 3D afin d’améliorer l’accessibilité aux personnes handicapées. Le nom du projet est Hand’icapé. Ce projet nous tient à cœur, car nous l’avions présenté en 2015 aux Olympiades des Sciences de l’Ingénieur à Paris et nous avions remporté la 17è place. Pour plus d’information, consultez la page Hand’icapé.

     

  • Un autre projet que nous mettons en place en cette année 2018 se nomme PACBo. PACBo est l’acronyme d’un sacré jeu de mot : Pile A Combustible pour Bateaux. Le but est de créer un moteur à énergie verte, basé sur la technologie de la pile à combustible pour remplacer les moteurs diesels des bateaux actuellement utilisés par ceux-ci. Notre premier objectif est de créer un modèle pour les bateaux de transports fluviaux. Pour plus d’information, consultez la page PACBo.

 

  • Nous souhaitons également développer des instruments de bord innovants pour les bateaux fluviaux. En effet, après une étude de marché nous avons constaté qu’il y aurait pleins de solutions techniques simples à apporter pour améliorer le confort des bateliers ainsi que leur sécurité. C’est pourquoi nous avons crée le projet Thémis, afin de connaître le poids de chargement exact d’un bateau fluvial ainsi que son équilibre (Thémis étant la déesse grecque de l’équilibre !). Nous comptons développer d’autres types d’instruments tels que des détecteurs d’hauteur de ponts ou encore des radars de proximité semblables à ceux présents dans l’automobile.

Le mot de la fin

Notre start-up décolle peu-à-peu, mais l’achat de matériel et l’usinage n’est pas gratuit malheureusement pour nous. On finance tout de notre poche – et ce même si nous sommes étudiants – mais si vous voulez nous soutenir, vous pouvez nous faire un don sur notre page Tipeee ou par Paypal. Que vous donniez 1€ ou 50€, ça nous aidera énormément pour réaliser nos projets (des contreparties seront à recevoir !)

Logo Tipeee Logo PayPal

Merci d’avoir lu ce court article sur notre start-up ThorLight. Si vous êtes intéressé, vous pouvez vous inscrire à notre newsletter (en cliquant sur ce lien ou dans le menu en haut de la page) pour recevoir les dernières avancées dans nos activités et les notifications des derniers articles. Pour toute question ou proposition vous pouvez nous contacter (en cliquant sur ce lien ou dans le menu en haut de la page).

N’hésitez pas à faire parler de nous à votre entourage car comme dit l’adage : plus on est de fous, plus on réussit.

Quelques photos

Catégories : ThorLight

1 commentaire

Dumont · 6 décembre 2018 à 10 h 22 min

Bonjour, nous sommes des élèves de 1ère S scolarisés à Sceaux. Nous voudrions savoir si il nous serait possible de pouvoir vous poser des questions dans le cadre de notre TPE que nous faisons sur les prothèses de membre. Notre expérience serait de réaliser une prothèse de bras.
Nos questions sont les suivantes:
-De combien de membres est composée votre start-up?
-Les prothèses conçues sont-elles destinées à être vendues ? Ou sont-elles conçues à titre purement expérimentales et classées dans le domaine de la recherche pour le futur de la prothèse de membres.
-Pourquoi avoir choisi le système Arduino au lieu des systèmes qu’utilisent traditionnellement les autres fabricants de prothèses ?
Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *